Les différents types de visa et leur utilité

-

Pour réguler le marché du travail, des normes et des exigences propres à chaque pays sont adoptées. Aux États-Unis, la première exigence de travail pour les étrangers est la détention d’un visa de travail. Cependant, il existe dans ce pays une multitude de visas qui se distinguent les uns des autres. Quels sont les différents types de visas de travail aux États-Unis ? Quelles sont leurs utilités ?

Le visa O : une clé pour immigrer et travailler aux États-Unis

Le visa O est un permis de travail temporaire. Il permet soit à un agent américain de représenter un travailleur étranger aux capacités particulières, soit à un employeur américain d’engager un individu avec des capacités extraordinaires. Pour comprendre davantage ce que permet le visa O, il faut savoir ce que veut dire capacités extraordinaires.

Ce terme désigne en effet une expertise qui est souvent attribuée à une personne qui se trouve au sommet de la chaîne d’évolution de son domaine d’activité. Par exemple, si vous évoluez dans l’éducation et que vous êtes professeur en université (plus haut rang de l’enseignement supérieur), vous êtes considéré comme un travailleur aux compétences extraordinaires.

Le visa O est un visa non immigrant qui ne s’accorde que sur la base de qualifications individuelles. En réalité, appartenir à un groupe ou une équipe éligible au visa O ne vous permet pas d’accéder à ce permis de travailleur. Pour l’obtenir, vous devez travailler ou vous produire à l’occasion d’événements ou de série d’événements organisés dans le domaine de vos aptitudes extraordinaires.

Le visa O est accordé pour une durée de 3 ans, mais il peut être prolongé indéfiniment par tranches d’un an. Lorsque vous obtenez ce type de visa, votre conjoint et vos enfants reçoivent des visas O-3 qui leur donnent la possibilité de venir étudier aux États-Unis. La demande pour le visa O se fait par votre employeur en votre nom sur une période allant jusqu’à six mois avant la date prévue pour le début de l’emploi. Le visa O se décline en deux principales catégories. Il s’agit du visa O-1 A et du visa O-1 B.

Le visa O-1 A est réservé aux personnes qui possèdent des aptitudes exceptionnelles dans les domaines telles que les sciences, l’éducation, les arts, l’athlétisme, les affaires, etc. Lorsqu’il s’agit des arts, vous devez présenter une distinction pour obtenir le visa O-1 A. Le visa O-1 B quant-à lui est exclusivement réservé aux travailleurs évoluant dans les domaines télévisuels ou cinématographiques et qui sont reconnus à l’échelle nationale ou internationale. Notez que pour cette demande de visa, il est possible de se faire accompagner par des avocats spécialistes en la matière.

visa O travail USA

Le visa L-1 ou visa de transfert intra-entreprises

Si vous envisagez de travailler aux États-Unis dans une filiale, une société affiliée, une succursale ou une société mère de votre entreprise actuelle, le visa L-1 est celui qu’il vous faut. Il vous permet de résider aux États-Unis dans le cadre de votre travail pendant au moins 1 an et au plus 7 ans. Pour obtenir le visa L-1, vous devez répondre à certaines exigences.

Tout d’abord, ce permis de travail n’est réservé qu’à certains travailleurs. Il s’agit par exemple des gestionnaires, des cadres et des personnes qui ont des connaissances spécialisées au sein d’une entreprise.

Il existe essentiellement deux types de visas L-1 : L-1 A et L-1 B. Le visa L-1 A est destiné aux dirigeants et aux gestionnaires d’entreprise tandis que le visa L-1 B est destiné aux travailleurs ayant des connaissances spécialisées.

Pour obtenir l’un ou l’autre de ces visas, les exigences sont les mêmes. Il s’agit essentiellement :

  • d’avoir été employé pendant au moins un an dans un autre pays que les États-Unis au cours des trois dernières années,
  • d’avoir effectivement reçu une opportunité de promotion ou une offre de transfert vers une succursale de votre société qui se trouve aux États-Unis,
  • d’être inscrit comme employé à temps plein dans votre entreprise actuelle,

De plus, il est impératif que vous occupiez un poste de gestionnaire, de cadre supérieur ou encore que vous possédiez des compétences spécialisées utiles à votre entreprise. Notez qu’il n’y a aucune restriction concernant le type d’activité à mener par une entreprise qui recrute des employés demandeurs du visa L-1.

Le H1-B : un visa pour travailler sur la durée

Si vous cherchez un visa pour travailler suffisamment longtemps sur le territoire américain pour faire carrière dans votre domaine de compétences, c’est ce visa qu’il vous faut absolument avoir. Pour être éligible au visa H-1B, il faut :

  • être diplômé de l’enseignement supérieur avec un diplôme correspondant au moins au niveau licence,
  • être embauché pour un emploi nécessitant au moins une qualification de niveau licence,
  • avoir un employeur prêt à vous payer le salaire moyen en vigueur pour ce type d’emploi.

Notez qu’il est très important pour vous d’avoir un employeur sponsor, car c’est ce dernier qui vous aidera à effectuer les différentes démarches requises à l’obtention du visa H1-B. Le visa H-1B est accessible aux travailleurs de tous les secteurs d’activité. Il a une durée de validité de trois ans renouvelable une fois. Choisir d’obtenir ce visa vous offre la possibilité de travailler pendant six ans aux États-Unis. Cette durée est le cumul des périodes respectives que vous passez à divers postes ou dans plusieurs entreprises.

L’un des grands avantages qu’offre le visa H-1B est qu’il vous permet de faire la procédure pour obtenir la Green Card, le permis de vivre aux États-Unis jusqu’à votre décès. Une fois que vous faites cette demande, vous pouvez rester légalement aux USA jusqu’à ce que la procédure aboutisse, même si votre visa est expiré. La durée maximale pour cette attente est de 10 ans. Faire cette demande vous donne donc l’opportunité de bénéficier d’au moins quatre années supplémentaires après expiration de votre visa H-1B.

Par ailleurs, votre visa H-1B est dépendant de l’emploi pour lequel vous êtes venu aux États-Unis. Pour cela, votre visa n’est plus valide lorsque vous perdez votre emploi. Toutefois, une période de grâce de 60 jours est accordée depuis 2017 aux travailleurs qui perdent leur emploi. Une fois que vous aurez trouvé un nouvel emploi, vous pourrez transférer votre visa à votre nouvel employeur. Le visa H-1B ne vous empêche pas de travailler en parallèle auprès de plusieurs employeurs. Vous devez cependant avoir un H-1B pour chaque employeur.

Visas études supérieures

Le visa J pour travailler à court terme ou faire un stage

Il se décline en trois sous-catégories de visa avec des utilités différentes. Il s’agit du visa J-1 Intern, le visa J-1 Trainee et le visa J-1 Work & Travel.

Le visa J-1 Intern pour un stage en entreprise

Il est principalement destiné aux personnes souhaitant faire un stage. Pour l’obtenir, vous devez être diplômé d’un an au plus ou étudiant. De plus, le stage que vous souhaitez faire doit être forcément en lien avec ce que vous avez étudié ou que vous étudiez toujours. Le visa J-1 Intern est renouvelable à volonté lorsque vous répondez aux critères. Si vous envisagez de faire un stage dans deux entreprises aux États-Unis, il faut impérativement respecter une période de carence de trois mois entre les deux stages.

Le visa J-1 Trainee pour lancer sa carrière professionnelle

Ce visa est réservé aux personnes désirant entamer leur carrière professionnelle aux États-Unis. La première condition d’éligibilité à ce visa est d’être âgé entre 20 et 40 ans. Le visa J-1 Trainee a une durée de validité de 18 mois avec un délai de carence de deux ans à respecter entre deux J-1 Trainee.

Le visa J-1 Work & Travel pour des jobs courts

C’est un permis de travailler vous permettant de faire toute sorte de jobs sur la période du 1er juin au 30 septembre. Il est accordé pour tous les jobs dont la durée n’excède pas quatre mois. Pour obtenir ce visa, vous devez absolument être étudiant dans l’enseignement supérieur et avoir trouvé un travail saisonnier payé.

Denières nouvelles

Paiement différé, paiement fractionné : fonctionnement et avantages

Permettre à un client de payer son iphone ou son jean en plusieurs fois ou en différé, en ligne...

Vente d’or : comment le faire au meilleur prix ?

Le métal jaune, associé à la fortune, est sans équivalent. Le prix de quelques dizaines de grammes d'or est...

Les dépenses liées à la naissance d’un bébé et comment les financer

Assurer le bien-être d'un nouveau-né est une véritable priorité pour les parents. Pour cela, certaines dispositions sont prises à...

Comment organiser un anniversaire d’entreprise à Paris ?

Une fête d'anniversaire d'entreprise est un événement au cours duquel cette dernière doit être mise à l'honneur. Son parcours,...

Top Articles

Vente d’or : comment le faire au meilleur prix ?

Le métal jaune, associé à la fortune, est sans...

Vous aimerez aussiRELATED
Recommandé pour vous