Entreprise

Comment devenir agent commercial indépendant?

Le métier d’agent commercial indépendant a le vent en poupe. Beaucoup d’entreprises préfèrent collaborer avec des commerciaux indépendants pour réduire les coûts d’embauche d’un commercial salarié. Souhaitez-vous devenir un agent commercial indépendant ? Découvrez ce qu’il y a à savoir sur ce métier en pleine expansion.

Agent commercial indépendant, qu’est-ce que c’est ?

Un agent commercial indépendant est avant tout un mandataire qui conclut des contrats pour le compte d’une entreprise. Sa mission est d’user de ses techniques commerciales et de ses atouts pour trouver des clients et pour vendre les services de l’entreprise qui l’engage. Il a le pouvoir de conclure des contrats de locations, de ventes et même de prestations de services.

L’agent commercial indépendant a l’avantage d’être polyvalent, puisqu’il peut intervenir dans plusieurs domaines (immobilier, alimentaire, textile, etc.). Quelques secteurs d’activité lui sont tout de même interdits comme l’assurance, la banque, le voyage, etc. C’est logique, puisque ces dernières s’agissent de professions réglementées.

A l’instar d’un agent salarié, le commercial indépendant est un véritable chef d’entreprise. Il n’est pas l’employé ni le subordonné de l’entreprise qui fait appel à ses services. Il entretient une relation de partenariat avec l’entreprise en question. En tant que dirigeant d’une entreprise, il fixe son propre horaire, ses modalités d’exercice de ses missions et ses tarifs.

Contrairement à un commercial salarié, l’agent indépendant est rémunéré à la commission. L’agent indépendant ne perçoit pas un salaire fixe et sa rémunération dépend de ses résultats. Enfin, l’agent commercial indépendant dispose d’un statut juridique et d’une retraite différente de celui d’un salarié. Il est soumis automatiquement au régime fiscal d’un travailleur indépendant.

agent commercial indépendant

Comment devenir agent commercial indépendant?

Les démarches à suivre dépendent de votre objectif : agir en  auto-entrepreneur ou créer une société.

L’agent commercial en auto-entrepreneur doit constituer un dossier complet incluant :

  • une copie de la pièce d’identité
  • un contrat d’agent commercial
  • 02 formulaires ACO signés et complétés
  • une déclaration de non condamnation

Dès que le dossier est complet, le prétend l’adresse au Greffe du Tribunal de Commerce. Après la validation, il est immatriculé au Registre Spécial des Agents Commerciaux ou (RSAC). Il reçoit en même temps son numéro Siren.

En revanche, les démarches à suivre pour créer une société sont plus complexes. La toute première chose à faire est de rédiger le statut qui régit votre société. Ensuite, il faut immatriculer la société au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Puis, il est impératif d’inscrire la société au RSAC.  Pour s’y prendre, il faut constituer un dossier d’inscription complet. Le dossier d’inscription en question comprend 02 formulaires ACO et un contrat d’agent commercial.

Quel statut juridique pour l’agent commercial indépendant ?

Le choix du statut juridique ne doit pas se faire à la légère. Vous avez deux options, à savoir :

  • la création d’une entreprise individuelle et la soumission au régime de micro-entreprise
  • la création d’une société et choisir entre le régime SASU et EURL

Le statut de micro-entreprise est plus avantageux, surtout si vous vous lancez à peine dans le business. Il a l’avantage d’être facile à gérer et avec un tel régime, la compatibilité est plus flexible et moins casse-tête.

Pour bien choisir entre société et auto-entreprise, il faut prendre en considération votre situation personnelle. Sachez que le statut auto-entrepreneur est limité au niveau des chiffres d’affaires. En revanche, il est parfait pour ceux qui comptent exercer à titre occasionnel. Si vous allez exercer l’activité d’agent commercial indépendant à titre principal, le mieux est de privilégier la création d’une société. Et toujours dans le cadre des professions libérales, faites connaissance avec le l’Association de gestion agréée.

L’importance des frais professionnels vient aussi influencer votre choix entre la création d’une société et d’une auto-entreprise. Au niveau de la fiscalité, le statut auto-entrepreneur est plus avantageux, surtout si les frais professionnels sont moins élevés. Mais si les frais de déplacement sont exorbitants, la création de société est l’option idéale.

Blondelle

Blonndelle, notre rédactrice passionnée par l'entreprise et la communication est une virtuose des mots, jonglant avec habileté entre l'univers des affaires et la puissance narrative. Animée par une passion palpable pour le monde de l'entreprise, elle transforme chaque article en une expérience captivante. Sa plume habile navigue avec aisance entre les nuances du marketing, de la gestion et de la stratégie. Douée d'un esprit analytique, elle traduit les concepts complexes en prose accessible et engageante. Sa fascination pour la communication transparaît dans chaque ligne, capturant l'essence des marques et transmettant leur message avec une clarté percutante, créant ainsi un contenu inoubliable.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page