Carte de la comcom
Communauté de communes de la région de Doué-la-Fontaine

Le territoire de la région de Doué-la-Fontaine est situé au coeur du Maine-et-Loire (49) Région Pays de la Loire.

Liens

centre aquatique

météo à doué-lafontaine

Mardi 25 avril

12 : 33

°C

Agenda

  • Aucun événement

Publication

Cap Avenir 13
Découvrez le Bulletin Cap’Avenir format pdf ou à feuilleter sur votre écran !
En savoir plus

Accueil > PREPARER L’AVENIR > Projet centre-ville

Projet centre-ville

 Projet centre-ville

Les grandes orientations du scénario retenu

Un aménagement durable et cohérent

Grâce au travail mené par la commission du projet* à la balade urbaine du 6 juin 2015, mais aussi aux retours des habitant, le schéma d’aménagement a été abouti. Ce dessin du centre-ville orientera les investissements publics et privés pour les 20 prochaines années.

La réflexion menée depuis mi-avril conduit à repenser l’aménagement du centre-ville de Doué-la-Fontaine de manière cohérente et fonctionnelle. Des pôles d’activités similaires sont mis en exergue et permettent de définir les usages des équipements et espaces publics attenants.

*composée des habitants, commerçants, médecins, élus locaux, partenaires – DDT, Conseil Départemental, Conseil régional, CCI, Office de l’habitat, Association des paralysés de France -, CAUE, ABF

 

Pour voir les affiches de présentation, cliquez ici [pdf]

Des espaces publics partagés

Le « tout-piéton » n’a pas été retenu, pour autant, un consensus réside dans l’amélioration du cadre de vie du centre-ville par la diminution de la dominance de la voiture. Pour cela, il convient de canaliser la circulation des véhicules et de créer des cheminements doux et sécurisés.

Les espaces de déambulation et de loisirs sont rendus aux piétons, notamment sur la Place des Fontaines, qui devient à cette occasion la place culturelle et touristique du cœur de ville. La présence du théâtre et de l’office du tourisme implique de révéler cette entrée de ville à dimension communautaire.

Les commerces, services et équipements sont concentrés sur 2 places principales : Jean Bégault et Champ de Foire.

Enfin, l’ilot Maurice Duveau mérite d’être requalifié, soit dans le cadre d’une opération de création de logements répondant aux besoins actuels, soit pour une réhabilitation de l’école publique. Une réflexion plus approfondie sur ce point sera menée dès la rentrée.

 

L'amélioration de l'habitat

Concernant l’habitat, les services de la communauté de communes, a lancé une étude pré-opérationnelle sur l’habitat des centres-villes du territoire. Une analyse très poussée sur les logements, et leur statut d’occupation, permettra d’identifier les besoins du territoire en termes d’habitat. Les propriétaires de logements vacants, dégradés, voire insalubres, ainsi identifiés, se verront proposer des solutions incitatives (subventions ou défiscalisations), voire coercitives dans les cas extrêmes.

 

Fermeture estivale du local dédié au projet

Suite à la validation du schéma ci-dessus, l’architecte référente, du cabinet Cittànova, planifie et programme les actions à mener par la commune, et pointe celles qui seront à réaliser par les investisseurs privés. Des fiches actions avec plans, coupes et vues 3D permettront de donner une idée plus approfondie du devenir de notre centre de vie.

Les deux dernières permanences au local 7 place Jean Bégault seront tenues le mercredi 1er et le jeudi 2 juillet 2015. Cependant, le schéma des grandes lignes du scénario retenu reste affiché tout l’été. Une présentation publique du plan guide final sera réalisée à l’automne et sera l’objet d’une exposition qui prendra place dans la maison du projet.

Affiches de présentation [pdf]

Doué-la-Fontaine, Centre de vie : un projet urbain qui rassemble les énergies

Lauréate de l’appel à manifestation lancé par le gouvernement et bénéficiant de subventions spécifiques, la ville de Doué-la-Fontaine a démarré sa phase pré-opérationnelle. Le projet est porté conjointement par la ville et la Communauté de communes et mis en œuvre par Cécilia Madiot, chargée de projet, qui coordonne les études et accompagne les travaux. Un bureau d’étude spécialisé en architecture et en urbanisme a été sélectionné : le cabinet Cittànova pour ses outils de travail performants permettant une large concertation.

 

Première étape : réaliser un plan-guide d’aménagement

La première phase de travail consiste à réaliser un plan-guide d’aménagement du centre-ville. Ce document mettra en évidence le contenu des actions à effectuer, la faisabilité aussi bien technique, administrative, que financière des actions retenues, ainsi que leur planification sur les 15-20 prochaines années.

Pour ce faire, le cabinet Cittànova débute par une phase de terrain en décryptant le fonctionnement architectural et urbain des rues du centre-ville.

Ensuite,  la commission  créée à l’occasion du dépôt du dossier de candidature en septembre dernier, et composée des différents acteurs référents du centre-ville (habitants, commerçants, médecins, élus locaux, partenaires – DDT, Conseil Départemental, Conseil régional, CCI, Office de l’habitat, Association des paralysés de France -, CAUE, ABF …) se réunira à trois reprises courant mai afin d’imaginer des scénarii d’aménagements du centre-ville.  Ce travail sera approfondi avec les habitants lors d’une balade urbaine organisée le samedi 6 juin 2015.

Le rendu définitif du plan-guide est prévu pour l’automne 2015, à l’issue de sa conception, les travaux sur les équipements et espaces publics seront planifiés. Le cabinet Cittànova sera chargé de rédiger les cahiers des charges de maitrise d’œuvre afin que  les différents projets d’infrastructure à venir soient continus et cohérents.

 

Un local dédié en centre-ville 

Venez rencontrer l’équipe de Cittànova en charge du projet, en participant à l’élaboration du schéma d’aménagement de référence pour la commune. Une permanence est mise en place dans un local dédié situé 7 Place Jean Bégault à Doué-la-Fontaine, tous les mercredis et jeudis de 9 h à 13 h et de 14 h à 19 h jusqu’au 20 juillet 2015.

 

Des axes stratégiques et des objectifs à atteindre

1/Rendre positive l’image du centre-ville et de son cadre de vie de proximité en garantissant le lien social

- Favoriser un cadre de vie de qualité en (re)définissant les usages de chaque place et espace public du centre-ville

- Préserver la qualité patrimoniale et identitaire du Douessin

- Poursuivre le développement touristique troglodytique

2/Retrouver une dynamique démographique durable garantissant la mixité sociale, maintenant les services et générant de nouveaux emplois

- Maintenir l’animation et améliorer l’intensité commerciale

- Promouvoir l’économie locale, les circuits courts

- Adapter l’offre de logements aux besoins de la population et attirer les populations à vivre en centre-ville

- Favoriser l’installation ou le développement des services en centre-ville

La commission de travail continue d’avancer

Le 19  mai 2015, les personnes publiques associées au projet se sont une nouvelle fois réunies afin de continuer le travail entamé par le bureau d’étude, Cittànova, sur le diagnostic urbain du centre-ville. L’étude du fonctionnement du cœur de ville, tant au niveau des déplacements, que des espaces publics, des équipements ou de l’habitat, a été présenté de manière synthétique lors de cette réunion.

Deux périmètres d’intervention définis :

  • Un premier périmètre large intégrant le fonctionnement urbain global et plus principalement les notions d’habitat.
  • Un second périmètre, plus restreint et plus resserré sur le centre-ville, qui intégrera les lieux d’actions prioritaires opérationnels.

 

Le rôle des places publiques

A l’échelle des places publiques, qui structurent et équilibrent le centre-ville, la trame urbaine n’est pas organisée sur une grille régulière. On y observe une absence de centralité liée au manque d’articulations entre l’ensemble de ces espaces. Dans le diagnostic, les cinq places publiques majeures qui structurent le centre-ville, sont étudiées dans le détail :

  • les vacances
  • l’état des bâtis
  • les commerces
  • le fonctionnement global (axe de circulation, stationnement, fonction principale, végétation, etc.)

 

La place des îlots

Enfin, l’analyse est poussée à l’échelle de l’îlot. Ils sont les fondements du centre-ville, ils le structurent et apportent une dimension historique. Les îlots sont répartis en deux catégories : ceux possédant un vide générateur de projet et ceux composés uniquement de plein. Pour chacun ont été relevés : la surface, le pourcentage de plein (bâti), le pourcentage de vide, les vacances et l’état du bâti. De cette observation précise découlent des espaces potentiels, sous forme de dent creuse existante (le vide) ou envisageable, par exemple un bâti en mauvais état, non qualitatif avec un fort taux de vacance peut faire partie du renouvellement urbain ou d’une mutation. 

 
Des problématiques et des réflexions

Dans l’ensemble, les quatre groupes ont une vision plutôt similaire sur l’ensemble des éléments abordés. Les notions de patrimoine rejoignent pour la plupart les lieux phares de la commune : les Arènes, la Place des Fontaines, les Ruines Saint-Denis (qui néanmoins ne seraient pas valorisées pour les 4 équipes).

 

Les maisons à tourelles et la Dagoberderie ressortant lorsqu’on aborde la notion de «patrimoine ordinaire».

 

La Maison des Services Publiques est positionnée en priorité sur la Place du Champ de Foire ou dans le futur aménagement de l’îlot Maurice Duveau.

 

L’école Maurice Duveau conserve sa place et sera restructurée. Une équipe propose néanmoins de ne pas lui redonner sa place en centre-ville.

 

A l’unanimité, l’Office du tourisme trouve sa place Place des Fontaines, en entrée de ville.

 

Le pôle santé doit être placé à proximité de l’hôpital actuel, selon 3 équipes.

 

La gare routière génère des avis partagés et variés. Les équipes l’imaginent Place des Fontaines, Place du Champ de Foire, reconsidérer l’espace des barres Maine-et-Loire Habitat qui seront éventuellement démolies ou encore à la place de la Poste actuelle.

 

Les places publiques doivent majoritairement conserver une polyvalence alliant commerces, services et stationnements. Des espaces sont à adapter aux piétons afin de les protéger. Proposer du tout piéton ne fonctionnerait pas au vue de l’échelle de la commune mais modérer l’emprise de la voiture en centre-ville est un point important soulevé par l’ensemble des équipes.  

 


Ces pistes de réflexion seront étudiées par le cabinet Cittànova puis arbitrées par les élus et techniciens en charge du projet.

 

Carte des périmètres

Coordonnées

Cécilia Madiot

49 boulevard Jacques Savary
49700 Doué-la-Fontaine

Tél : 02 41 83 21 08

Cécilia Madiot